Pages

Wednesday, August 05, 2009

The return of Muse: let's breathe, it's good

Muse, one of the b(igg)est bands of the past decade, are coming back, three years after they gave the world their amazing Black Holes And Revelations album.
Well, I don't know if it was the same for the other fans, but I must admit I was rather disappointed and even horrified when I heard the buzz track United States Of Eurasia last week. I thought Matt Bellamy had stolen an unknown track from the late Freddy Mercury and turned it into some kind of terrible "epic" (ie. boring) sonic extravaganzza of a first single.
Here it is:
(Muse - United States of Eurasia)

I can hear We Are The Champions, Ravel's Bolero and Bohemian Rhapsody. Can you?
Well, thankfully, this is not the first "proper" single. Instead the band chose a a far more Muse-sque tune to get back at it, The Uprising. It's Muse in top form, maybe without the surprise effect of Supermassive Blackhole, but I would be nitpicking if I said it doesn't do the trick. It's pretty damn good, and now I can't wait for the album, The Resistance, to come out on September 14th, with a tour starting at the same time or so. More on that later, I guess.
(Muse - The Uprising)

************************************************************************************

Je sais pas vous, mais moi, quand un de mes groupes préférés s'apprête à revenir, trois ans après son dernier album studio, ça me fat quelque chose. Genre physiquement. C'est d'autant plus vrai dans le cas de Muse. En plus de m'avoir sauvé lors d'un exil estival au fin fond de l'Allemagne il y a 8 ans, j'ai l'impression que ce groupe m'a toujours plus ou moins accompagné. BREF. Tout ça pour dire que lorsque j'ai entendu le nouveau titre United States of Eurasia, j'ai eu un peu froid dans le dos. Un peu comme si feu Freddy Mercury revenait paré de sa plus belle cape en léopard, chevauchant une grosses cylindrée dans le désert de Mojave, avec moi à l'arrière. Bref, pas top.

Mais Dieu merci, le premier "vrai" single de l'album The Resistance s'appelle The Uprising, et est plutôt très bon. Du vrai Muse, peut être un peu moins coup de poing qu'avait pu l'être Supermassive Blackhole, mais tout de même de très honnête facture. Me voilà donc rassuré et, je dois dire, excité par la sortie de l'album, le 14 septembre prochain. La tournée, c'est pour l'automne. On en reparlera.

(Les deux titres sont à écouter ci-dessus).

No comments: