Pages

Saturday, October 10, 2009

What day is it today? It's Glee-day!



Today I'm doing something a little different by posting about a TV show. But if you're already familiar with Glee, you will have understood that it has its place on this blog. Indeed, Glee is a a TV show that has "pop-music" written all over it! After the pilot that aired at the end of the 08/09 season, the show properly started in September and is quickly becoming a must-see.
For those not already aware of what it's about, let me sum it up quickly. Will, an average spanish teacher in an average high school in Ohio, decides to re-launch the Glee club that made him a star back when he was a student, and before he embarked on a rather boring journey with his never-satisfied high school sweetheart turned wife. Of course the kids that join are not the most popular. There's the unsufferable Celine Dion admirer who thinks she's the next big thing, the fat afro-american girl with the BIG voice, the geeky guy in a wheelchair, the stuttering Asian-american and of course the gay guy. Cliché much?! Of course, and thank God for that. Will soon understands that he'll need some popular guys if he wants the whole thing to be taken seriously, so he manages to get some of the football team members to join. Of course the Glee guys have to face mockery from their school mates, trickery from the evil cheer-coach and have to get ready for the Nationals, a competition they're not very likely to win... But who knows!
Let's get this straight: Glee is NOT another High School Musical. From the creator of Nip/Tuck, it's more of an hilarious and politically incorrect vision of high school and all the clichés it entails. Each character has something that makes him/her shine and ridicules him/her at the same time. The cheer coach (Sue Sylvestor, former secret agent) is just an amazingly funny and some of her lines are already classics.
But I almost forgot about the main thing: the music. The songs featured on the show are big, super-famous pop songs you must have sung at least once in the shower. The respect and distance they are treated with make them  totally accurate and enjoyable (yes, even Celine Dion's Taking Chances ;) ). The dance numbers are ace too, especially when they're performed by the club's rivals and winners of the previous Nationals.
So if you don't know Glee yet and you want a fun, exciting and well-written show to watch this year, tune in on Fox every Wednesday night or, if you don't live in the States, look for it on the Internet every Thursday morning! It's well worth it.


Below is an extended trailer for the show


Aujourd'hui j'innonve un peu en vous parlant d'une série. Mais si vous connaissez déjà Glee, vous aurez compris qu'elle a tout à fait sa place ici. Glee est en effet plus qu'un show télé de plus: c'est un concetré de pop music. Après un premier épisode diffusé à la fin de la saison télévisuelle 2008/09, la série a pris son envol en septembre, pour rapidement dacquérir le statut de série culte.
Pour ce qui ne connaîtraient pas encore ce joyau d'humour féroce, un petit résumé s'impose. Will est un prof d'espagnol qui s'ennuie dans son petit lycée tout ce qu'il y a de plus américain au fin fond de l'Ohio. Il décide alors de relancer le Glee Club, la chorale de l'école, qui avait jadis fait de lui la star du bahut, bien avant qu'il ne s'engage dans une vie monotone auprès de sa copine d'alors, devenue depuis son insatisfaite de femme. Bien évidemment les élèves qui rejoignent le Glee Club sont loin d'être les plus populaires et sexy. De l'insupportable fan de Céline Dion persuadée d'être déjà une star, en passant par la black obèse dotée d'une voix à tomber, le geek en fauteuil roulant, l'asiatique qui bégaie et le gay qui s'entraîne sur la choré de Single Ladies, aucun cliché ne nous est épargné. Et c'est tant mieux ! Will comprend vite que s'il ne recrute pas des élèves en vue, personne ne prendra son Glee club au sérieux. Une petite entourloupe plus tard, le capitaine de l'équipe de foot, sa cheeleader de copine et d'autres se joignent à l'aventure. Bien sûr entre les moqueries, les coups bas de la coach des cheerleaders, et les répèts pour le championnat national, rien n'est gagné... Mais qui sait!
Soyons clairs tout de suite : Glee n'est pas un succédané de High School Musical. Crée par l'homme à l'origine de Nip/Tuck, Glee est à ranger dans la catégoriedes séries politiquement incorrectes. Personne n'est épargné, et la vision de cette institution qu'est le lycée US est hilarante autant que bien vue. Chaque personnage, un cliché en soi, en prend pour son grade autant qu'il brille dans des moments aussi touchants que justes. Le personnage de la coach des cheeleaders, entre autres, est vraiment mythique avec ses répliques à tomber et vaut à lui seul le coup de regarder.
Mais j'oubliais la musique. Les chansons du show sont toutes de grosses chansons pop super connues qu'on a tous fredonnées un jour sous la douche. Le respect et la distance avec lesquels elles sont traitées les rendent totalement cohérentes et appréciables, même celle de Céline Dion ! Les numéros de danse sont eux aussi impressionnants, surtout lorsqu'ils nous viennent des rivaux du Glee Club, les tenants du titre national.
Si vous n'avez pas encore tourvé votre série préférée parmi les nouveautés dfe la rentrée, à vos ordis chaque jeudi matin en attendant qu'un chaîne française ne diffuse Glee. Vous ne serez pas déçus !

2 comments:

Paul said...

one cannot beat Glee day. Last year i was in love with Pushing Daisies and since that was rudely cancelled this has filled it's place in my heart. Je t'adore. And ps isn't puck strangely yum?!

They do need simon curtis (Spectacular) in it though. it's not type casting if it's right casting :P

Anonymous said...

i loooooooove this show !! i hate will's wife she's such an egoistic person ! i want will to date emma lol