Pages

Saturday, October 30, 2010

Some videos I should have posted earlier


Hurts - Stay
One of my favourite songs from one of my favourite bands & albums of the year. Beautiful and inspired as always. Watch out for a full-on live report ASAP.


Robyn - Indestructible
Once again it's 100% perfection from Robyn, with a sexy video for her third single of the year. Awesome dress by the way.


Julian Perretta - Stitch Me Up
Good point they went for the second best song on Julian's great debut album (after King For A Day, obviously) as his second single. Too bad the video is boring and generic. Lots of beautiful girls for you pervs, though.


Take That - The Flood
The reunion of all five members of the most iconic boyband ever (Robbie! Yay!) as well as their collaboration with Stuart Price is GREAT news. The single is epic. All is fine in the world.


Nadine Coyle - Insatiable (Live @ Paul O'Grady Show)
Not a "music video" I know, but I couldn't resist the urge to post the first-ever performance of Insatiable. The single is out on Monday, and while it probably won't set the charts alight (I hope I'm wrong) it proves that Nadine doesn't need to rely on miming and dance routines to wow an audience. Her voice is enough.

Monday, October 25, 2010

[EN FRANCAIS] : Yodelice - Cardioid (album review)



Yodelice, c'est juste l'une des meilleures ré-inventions artistiques des ces dernières années. Souvenez-vous du début des années 2000. Le beau gosse qui produit l'album du girlband français L5? Le grand brun ténébreux qui joue (mal) dans Alive, l'un des dix pires films de tous les temps? Le médiatique compagnon de la chanteuse Jenifer? Un seul et même homme: Maxim Nucci. Légèrement tiré vers le bas par ces incartades bien peu valorisantes aux yeux des cools, la carrière solo du l'homme peinera à décoller (attention, euphémisme), malgré une couleur pop-rock plutôt agréable. Si Alive n'est pas vraiment pardonnable, on peut lui reconnaître un beau travail de production sur l'album des cinq vilaines de Popstars, qui se rapproche plus des sonorités pop modernes de leurs cousines anglo-saxonnes qu'à une resucée des So What.

Mais là n'est pas vraiment la question. Notre bon Maxime, par ailleurs excellent musicien, a en 2008 une idée qui va sauver sa carrière : abandonner son look de boyband et l'univers musical un peu niais dans lequel il évolue pour se créer un personnage : Yodelice. Son pseudo, qui fait référence à la "Casa Yodelice" où il a enregistré son "premier" album The Tree Of Life, un nouveau look barbu-hobo-chapeauté et surtout un son pop-folk chaleureux lui permettront d'arriver là où il n'aurait jamais pu arriver sans cette réinvention. Le public français n'est généralement pas enclin à accepter les changement radicaux ou autres expérimentations musicales, et s'imposer à lui sous une nouvelle identité était le moyen le plus finaud d'y arriver. Bien sûr, la barbe et le chapeau melon font sans doute moins saliver les amatrices de mannequins propres sur eux, mais au moins les pairs et les sceptiques des premiers temps ne peuvent plus reprocher à l'artiste de se cacher derrière son physique.

Aujourd'hui sort Cadioid, le deuxième album de Yodelice. Si le premier m'avait laissé un peu froid malgré d'évidentes qualités, il en va différemment pour celui-ci. Ce second opus est une réussite totale et la confirmation d'un univers aussi particulier que passionnant dans lequel on entre dès Breathe In, le premier titre. More Than Meets The Eye, le single qui a la charge d'attirer la lumière sur l'album, remplit parfaitement son office en proposant une folk accessible et mélodique très facilement mémorisable. Les titres les plus marqués rythmiquement (My Blood Is Burning, Wake Me Up), en plus d'être ceux qui retiennent le mieux l'attention, sont ceux qui s'avèrent les plus intéressants mélodiquement. Experience porte bien son nom, puisqu'en près de six minutes son interprète nous ballade au gré d'une montée de tempo très réussie qui constitue le centre du disque. Picture Perfect et Five Thousand Nights (en duo avec Marion Cotillard) marquent le retour des titres folk plus posés, tandis que Monkey's Evolution constitue un épilogue brillant, après seulement neuf titres. Il n'était en effet pas nécessaire d'en faire plus pour séduire.

La cohérence de Cardioid ne se dément jamais et montre un artiste inspiré et à l'aise, doté d'un réel univers et fort d'une maîtrise totale. Une réelle réussite que les plus admirateurs d'entre vous pourront prolonger au cinéma puisque Maxim Nucci tient un rôle secondaire dans Les Petits Mouchoirs de Guillaume Canet (qui avait réalisé le clip de Sunday With A Flu), lui-même compagnon de Marion Cotillard que l'on retrouve sur l'album. 2010 aura donc été une bien belle année pour Yodelice Nucci, nul doute que la suivante suivra le même chemin.

--
Yodelice - Cardioid (Mercury/Universal) / Sortie le 25/10 en CD & Digital / En tournée (à Paris: au Bataclan le 22/11 et à la Cigale le 24/11).

Tuesday, October 19, 2010

French Corner : Brigitte - two girls, one...great project


This is the beginning of a love story. Or more accurately, the continuation of one. Half of French duo Brigitte is not totally unknown to me, as Sylvie Hoarau was the lead singer of one of the only best French pop bands we've had here in France. They were called Vendetta and had an awesome album that totally bombed due to a criminal lack of promotion. I even wrote something about them back in the day. You can still download the tracks I posted!

Anyway now Sylvie is back with a new project, along with the gorgeous Mayanne. Totally different from the band, but at least as good, Brigitte showcase a sexy, mature and clever modern pop-folk sound with a hint of electric sounds that has everything it takes to massively seduce. There's no doubt I'll tell you more about these girls soon, as I intend to meet them ASAP. Queue the stalking!

For now watch the great video for La Vengeance d'une Louve (The revenge of a she-wolf) taken from their Battez-Vous (Fight!) EP, which is available to buy on iTunes.

At the end of the article is a video of the twosome's great cover of über-famous French rap track Ma Benz by NTM. Click here for the original, en enjoy the change!



Attention, vous allez asssister aux débuts d'une histoire d'amour. Ou, plus précisément, à la continuation d'une histoire d'amour. La moitié du duo Brigitte ne m'est en effet pas étrangère, puisqu'i s'agit de Sylvie Hoarau, tête de proue du groupe Vendetta, très clairement le seul bon meilleur groupe pop français de ces dernières années. Leur premier (et unique) album Drôle d'Idée, sorti en 2004 était tout simplement parfait et n'a pas pris une ride. Seulement voilà, un travail promotionnel dramatique de la part du label a conduit l'album à un destin qu'il était loin de mériter (gros flop, quoi). Pour info j'avais écrit un petit quelque chose sur Vendetta, il y a deux ans de ça, et vous pouvez même télécharger les titres que j'avais postés.

Quoiqu'il en soit Sylvie est de retour avec un nouveau projet, au côté de la délicieuse Mayanne. On est loin de l'univers de Vendetta, mais le résultat est tout aussi bon, Brigitte proposant un son pop-folk sensuel et malin, réhaussé ça et là d'éléments modernes bienvenus et faits pour séduire. Attendez-vous à ce que je vous reparle de ces deux charmantes jeunes femmes, puisque j'ai bien l'intention de les rencontrer. 

En attendant je vous invite à regarder le clip de La Vengeance d'une Louve, extrait de l'EP Battez-Vous (dispo sur iTunes), qui contient une excellente reprise de Ma Benz de NTM (vidéo ci-dessous). J'ai enfin compris ce que Joey et Kool voulaient dire dans les paroles, donc merci Brigitte !

Monday, October 18, 2010

Robyn > Indestructible > OH YEAH


I'm sorry to bang about how amazing Robyn is AGAIN, but girl doesn't seem to be willing to stop delivering perfect pop tracks. This time it's the first single from Body Talk pt. 3, the last installment of her mini album series that saw her release two almost-perfect records. Indestructible appeared on BTII in a superb orchestral version and it's now ours in a sumptuous electronified one. Once again it's a total triumph that puts Robyn very high on my list of favourite artistes of 2010 ever.

Indestructible is released on November 22nd and Body Talk pt. 3 drops one week later. It' wil contain 5 tracks from BTPI, 5 from BTPII and 5 brand new tracks.


As a reminder, here's the Orchestral version.

[Album review] I Blame Coco - The Constant


Pour lire ce billet en version française, rendez-vous sur l'excellent blog ami de Maison Camiba
 
I takes some guts to take a stab at a musical career when your father has had is share of success (in the present case Sting, quite the hitmaker) and you don't especially look like Shakira. There's a risk you'll end up like Kelly Osbourne and people will feel sorry for you laugh at you. Unless you have some talent. Coco Sumner has plenty. The twenty year-old's debut record The Constant is in fact a triumph.

Sunday, October 17, 2010

[EN FRANCAIS] Live report : Robbie Williams live in Paris

Crédit : www.robbiewilliamslive.com
Article initialement publié sur My Tour Manager, où j'officie chaque lundi

 Aussi incroyable que cela puisse paraître, Robbie Williams a presque vingt ans de carrière derrière lui. Si l’on passera rapidement sur ses débuts au sein du boyband Take That (qui a d’ailleurs signé un retour fracassant à quatre, il y a trois ans), c’est sa carrière solo qui nous intéresse. Depuis 1996, il s’est imposé comme l’artiste masculin le plus récompensé, adulé et parfois détesté au Royaume-Uni et en Europe. Il sort aujourd’hui son deuxième best of, sobrement intitulé “In and Out Of Consciousness : Greatest Hits 1990/2010”, soit un retour sur sa carrière en pas moins de 57 chansons, pour la version deluxe bien sûr.

[EN FRANCAIS] Pacific 231, la remise à flot de Raphaël



Article initialement publié sur My Tour Manager, où j'officie chaque lundi

Ceux d'entre vous qui me sont fidèles chaque lundi savent que je m'enthousiasme rarement pour la production musicale francophone. Pas par anglophilie forcenée, mais plutôt parce que très peu d'artistes de chez nous savent faire vibrer ma corde pop. Autant vous dire que Raphaël, même si j'ai toujours suivi sa carrière d'une oreille, ne bénéficiait pas d'une cote Scissor-Sisteresque jusqu'à présent. Bon ça, c'était avant Pacific 231.

[EN FRANCAIS] Julian Perretta - Stitch Me Up (album review)


Article initialement publié sur My Tour Manager, où j'officie chaque lundi

Le problème des « révélations musicales de l’année», c’est qu’il y en a au bas mot dix par semaine. Bien évidemment nous autres blogueurs sommes les premiers à en rajouter dès qu’un titre d’un mec vaguement intéressant excite notre oreille. Si l’on se rend souvent à l’évidence (« bon, ok, ce type n’est pas le nouveau Prince »), je vous annonce tout de go que l’article qui suit est consacré à l’une des vraies révélations de 2010. De celles qui feront l’unanimité, pour les bonnes raisons. L’anglais Julian Perretta fait partie de cette catégorie.

[EN FRANCAIS] Hurts - Happiness (album review)



Article initialement publié sur My Tour Manager, où j'officie chaque lundi

Depuis bientôt un an une certaine chanson tient une place particulière dans ma vie. Découverte par hasard au détour de mes errements habituels sur le net, Wonderful Life du groupe britannique Hurts m’a immédiatement marquée par son anachronisme et sa non-conformité avec la production pop actuelle. On croirait en effet cette digne héritière de la new-wave anglaise directement sortie des années 80. La production, léchée sans être clinquante, et l’interprétation, empruntée mais jamais ampoulée laissaient espérer l’éclosion d’un duo à suivre.

[EN FRANCAIS] Robyn - Body Talk pt. 2 (album review)


Article initialement publié sur My Tour Manager, où j'officie chaque lundi !

Hey Robyn !
Dis-moi, tu ne serais pas en train de nous concocter l’un des albums de l’année par hasard ?!
Ou presque.

Sunday, October 03, 2010

Nadine Coyle feat. a microphone stand: it's the Insatiable video

The video for Nadine Coyle's terrific debut single Insatiable (read my review of the song here) has just landed, and it screams "HELLO POPSTAR!!" 

To be fair though it clearly lacks in the plot department, since all it displays is the Irish babe looking absolutely stunning with an oldfashioned microphone stand in hand while swaying around in a rather sexy manner some would call slutty.

So now we're only a month away from the single release, let's hope she uses this time wisely to promote the hell out of it. With the new Cheryl Cole project being released almost head-to-head with Nadine's, prepare yourself for endless comparisons and probably many fake tabloid feuds. But let me break it down for you : Cheryl's new record is not going to be any good (though it's likely that 3 songs will be OK). She's a superstar who sings, and Nadine is a singer.

Now roll the campaign, I can't wait to see how the single does. And Nadine, if you need a parachute, I'll catch you if you fall...