Pages

Wednesday, March 30, 2011

[LIVE REPORT] Yodelice live à l'Olympia


Nous sommes le mardi 22 mars, et ce soir j'ai rendez-vous avec Yodelice. Bon ok, 1999 autres personnes aussi. Mais quand même...

Un premier album à côté duquel j'étais passé, un second que j'adore, et quelques souvenir de l'époque Popstars-L5 où Maxim-Yodelice officiait comme producteur de l'album des cinq grâces de la girl pop francophone, voilà à peu près pour ma connaissance lacunaire de l'homme au chapeau emplumé.

En live, il s'avère être un performer surdoué, capable de mettre l'Olympia en transe dès la première chanson, l'excellent Breathe In, qui ouvre aussi son disque Cardioid, dont je vous avais dit le plus grand bien il y a quelques mois. Le set semble passer en un instant, après une première partie très rock, durant laquelle son acolyte Simone (Marion Cotillard, enceinte jusqu'aux dents) rejoindra le groupe le temps de participer à la basse sur My Blood Is Burning et More Than Meets The Eye . Les groupies sont là, apparemment. Après une partie plus acoustique, le show, subtilement et élégamment mis en lumière et images reprend de plus belle pour culminer avec Wake Me Up, le meilleur moment de la soirée.

Le rappel sera l'occasion d'entendre Talk To Me le titre composé pour la BO des Petits Mouchoirs, la scandaleuse daube de son pote Guillaume Canet, un titre qui vit très bien sans les images du bassin d'Arcachon.

Quand il est (déjà) temps de quitter la salle, on se dit que le chemin parcouru depuis le premier album de Maxim est impressionnant et que sa réinvention artistique avec Yodelice fut une idée brillante. On a presque envie de lui pardonner sa participation au TEXTE . Ceci dit, le chapeau n'est plus nécessaire.

Tuesday, March 29, 2011

[VIDEO] Gros Teasing Brigitte



Brigitte, je (les) l'aime d'amour. Mais je ne vais pas trop en parler aujourd'hui, parce que j'ai une interview qui arrive, en amont de la sortie de leur premier album Et vous, tu m'aimes ? le 18 avril prochain. Cet album est parfait à bien des égards, mais vous en saurez plus très rapidement. En attendant, découvrez cette vidéo acoustique du très pop, très Sheila et très bon Coeur De Chewing Gum, qui donne le ton sans trop en dévoiler. Brigitte, elle est trop bonne.

Brigitte - Coeur de Chewing-Gum (en acoustique) par 3emebureau

[LIVE REPORT] The Dø - Live à la Maroquinerie


Mardi 22 : on continue avec... The Dø !

Changement de décor par rapport à samedi, la salle est relativement plus petite, le public plus sage (mais tout aussi concerné par l'aspect binouze des choses). Ce soir The Dø, le duo franco-finlandais dont l'intriguant et charmant second album Both Ways Open Jaws vient de sortir, jouera une heure trente dans une ambiance intimiste un concert diffusé en direct sur Arte live Web. Belle idée que de proposer cela pour tous ceux qui ne peuvent pas être présents. La chance est avec moi puisque j'y suis (bien accompagné, je dois l'avouer), prêt à découvrir en live ce groupe dont on m'a tant loué les performances scéniques.

Pas de déception de ce côté, la formation est parfaite, chacun de ses membres étant multi-instrumentiste (saxo-xylo-guitare pour l'une, violon-trombonne-claviers pour l'autre…), et Olivia assurant avec sa voix chargée de nuances. Une meilleure connaissance des chansons m'aurait sans doute permis de mieux apprécier l'ensemble, mais celles que je maîtrise m'emportent. Slippery Slope s'impose comme la meilleure, mélange de percus improbables (sur des assiettes en étain, des poêles, divers éléments métalliques accrochés en fond de scène), de saxo et d'envolées vocales fascinantes. Un beau moment, un cadre intimiste et chaleureux, et Olivia à un mètre de moi à l'aftershow. Paris au printemps, c'est bien.

Et pour (re)vivre le concert en intégralité, c'est juste dessous.

[LIVE REPORT] Julian Perretta & James Blunt - O2 World Berlin

Oh la jolie semaine qui vient de s'écouler. Un concert par soir ou presque, des confirmations, des découvertes, Beaucoup de plaisir, et dieu merci, ma paire de bouchons pour éviter les acouphènes le lendemain matin ! Bizarrement les concerts de la semaine ont une constante : les beaux gosses de la scène pop. Evidemment c'est un hasard, et je confirme qu'Olivia, la divine chanteuse de The Do est une femme tout ce qu'il y a de plus magnifique, mais tout de même, après cette semaine, j'ai trouvé de quoi former le boyband le plus sexy (et doué) de tous les temps. J'attends de vos nouvelles, les gars.

On commence avec...

Samedi / Julian Perretta & James Blunt - O2 World Berlin




Téléchargez gratuitement Stitch Me Up en acoustique en vous rendant sur www.julianperretta.com


(cliquez sur more more more pour lire le report, et regarder les videos)

Tuesday, March 15, 2011

[CONCOURS] Découvrez Lissie en live !


Auteur-compositeur et interprète, Lissie proposera son premier album Catching A Tiger le 18 avril prochain. Son premier single, When I'm Alone est juste sublime et laisser espérer une jolie collection de titres pop-rock dont je vous reparlerai sans doute.


En attendant, Lissie sera en concert à Paris le vendredi 18 mars prochain (oui oui cette semaine) à la Maroquinerie. A cette occasion je vous propose de gagner 6 places pour aller vérifier sur scène tout le bien que m'inspire la demoiselle.

Peut être même qu'elle jouera cette excellente reprise du Bad Romance de Lady Gaga. 

Pour participer ? Rien de plus simple !

1) Twittez-moi la phrase suivante : "Je veux voir Lissie à la Maroquinerie grâce à @itspop #LissieItsPop"
et/ou
2) Laissez moi un petit mot sur ma page Facebook ! En mentionnant Lissie bien évidemment !

Tirage au sort vendredi matin.

See you there :)

Et merci au label Columbia pour ce concours !

Tuesday, March 08, 2011

Erik Hassle is quite the hitmaker


I love Erik Hassle. Party because he's got a fantastic debut album (Pieces), partly because this album never met the success it was supposed to meet. I like myself an outsider, the one only a few people know and appreciate, a lost gem patiently waiting to explode. Outsiders in music are always more interesting than successful acts, as proved by this simple example :
Marina And The Diamonds > Rihanna. 

So, remember, two years ago Erik almost had a hit with Hurtful, a song so good it put most of his competitors to shame at that time (though it didn't prevent Akon from releasing music). Well the whole project kinda failed to set Erik as the popstar he deserves to be, but still, our favourite Swedish ginger is still going at it. He just released (and by "released" I mean "you could buy it if you were Swedish and therefore had access to the Swedish iTunes Store") a new song called Are You Leaving, which is the first single from a forthcoming mini-album called Mariefred Sessions

As far as I'm concerned I'm certainly not going to leave Hassle, provided he keeps making such great tunes. At the same time very catchy, upbeat and melancholic, the track ranks as one of his best (alongside Love Me To Pieces, Hurtful or Wanna Be Loved). Very Robynesque. Really, it's an unmissable treat I haven't been able to get out of my head lately. Try it, you'll love it.


Tuesday, March 01, 2011

Qui veut danser avec AYO ? Moi !


A l'invitation de l'adorable Ayo (et de son label français), je me suis rendu coupable d'une grave agression à l'encontre de la danse. Pas cool pour les fans de Black Swann, mais très bonne expérience quoi qu'il en soit !

Ayo sort son troisième album Billie-Eve le 7 mars prochain et à cette occasion, une poignée de danseurs plus ou moins confirmés s'est retrouvée il y a quelque semaines dans le cadre majestueux du Trianon à Paris pour une écoute du disque ainsi qu'une amusante opération qui s'est avérée très physique.
Enfermés danse une grande boite blanche, nous avons laissé les rythmes engageants de Lady Gaga et Beyoncé I'm Gonna Dance et I Want You Back, deux titres parmi les plus punchy du disque de la charmante Ayo, nous envahir... La suite, vous pouvez la voir dans le très sympathique clip qui illustre la reprise du titre des Jackson 5. 


La réussite de cette soirée aussi conviviale qu'amusante tient autant à l'implication des différents protagonistes invités qu'à celle d'Ayo, infatigable et ravie d'échanger en musique avec ses invités. Rejointe par son ami Saul Williams (musicien brillant que j'ai eu la chance d'interviewer lors du MIDEM 2011), il a quasiment fallu la sortir de la dance box...

L'album, quant à lui, réserve son lot de belles surprises. Outre les deux titres sus-cités, on retiendra le magnifique How Many People, qui ouvre magistralement le disque, ainsi que Black Spoon, qui évoque l'addiction à l'héroïne. Davantage d'écoutes devraient permettre de s'attarder sur d'autres morceaux.

Pour découvrir la captation de How Many People au studio Ferber, en compagnie de Mathieu Chedid, c'est ici

Ci-dessous, le très joli clip de I'm Gonna Dance


Dernière chose, Ayo sera sur la scène du Trianon les 21, 22 et 23 mars prochains, ainsi qu'en tournée un peu partout en France.

Un grand merci à Coralie et Anne-Sophie du label Polydor pour cette belle soirée !

Tunes! Beth Ditto, Alex Winston, BrightLightBrightLight

Some do it better than, say, Rihanna (even though I have to admit S&M is some serious bitch tune). Those who "do it better" at the moment are, among others: Beth Ditto, Alex Winston and BrightLightBrightLight.

Beth Ditto - I Wrote The Book.

Taking some time off her band Gossip, Beth is back with an electro-pop infused EP. First single I Wrote The Book is an awesome slice of hot and proud modern-day disco. The video, an obvious and clever tribute to Madonna's Justify My Love, shows a confident and sexy singer who's stepping into a new musical territory for the better.



Alex Winston - Locomotive

I took me a while to be convinced by Alex Winston, even though she's been around for a few months now. That was until I heard her debut EP Sister Wife in Full. Locomotive, which leads it (ah-ah-ah) is a super catchy piece of of work, which makes me even more eager to reach warmer temperatures and run around freely in fields. As if I would ever do that. Anyway check out the EP, it's worth it. Each of the six tracks on it are a real treat. 


BrightLightBrightLight - How To Make A Heart

You gotta love Rod Thomas, the man behind BLBL. He's so nice and clever. I should know, I've been lucky enough to meet him and chat with him twice. So for once I'm not saying that after pretending to read some press release ;). Rod is a very talented guy, as proven by everything he's released so far. It's fair to say I CANNOT wait to hear his new material, which should be out soon. For now, here's a new song he's releasing for us to wait before the album. Needless to say it's GOOD. Hurry Up, Rod.