Pages

Friday, April 29, 2011

[LIVE REPORT] ZA7IE Première, live @ l'Avant-Seine, Colombes.

Retrouvailles quelque peu mitigées avec une Zazie pourtant en mode MILF au top de sa forme lors de la première de sa nouvelle tournée, en banlieue parisienne. (Spoilers inside!)

Friday, April 22, 2011

[BIZ] Viens, on va signer chez AZ !

Ceci est un article initialement publié sur OWNImusic.com

Clip : Melissa NKonda - Nouveaux Horizons.

Le label AZ, propriété d'Universal Music France, a lancé un social game en soutien de son opération "Je veux signer chez AZ", grand casting sur Facebook, qui revient cette année pour une seconde saison.

Lancé en 2010 à l'initiative de Valéry Zeitoun, médiatique patron du label, "Je veux signer chez AZ" a consacré Melissa NKonda et Victor Le Douarec. Si la première sort d'ailleurs son premier album pop "Nouveaux Horizons", le second artiste issu du casting est lui toujours en gestation.

Le projet est né l'an dernier d'une forte volonté de son instigateur de "renouer avec les interprètes", même si de nombreux participants au casting de cette année se présentent avec des compositions personnelles. Dix ans après la première saison de Popstars (émission à laquelle Valéry Zeitoun avait participé en tant que juré en 2002), et alors que les concepts de télé-crochets populaires des années 2000, tels Star Academy et Nouvelle Star, ont disparu et laissé le champ libre au concept jumeau X Factor, actuellement sur M6, le cyber-casting d'AZ surfe sur l'hégémonie de Facebook pour dénicher ses futures signatures.
Si le concept n'a rien de neuf, c'est bien son exécution qui s'avère intéressante et originale. Outre le la séléction elle-même, qui se passe intégralement sur Facebook pour sa première phase (envoi des candidatures sous forme de vidéos) l'équipe digitale du label a concocté un social game développé par l'agence Spoke.
En reprenant la même temporalité que le casting lui-même (vidéos sur Facebook, prestations devant le jury à l'Olympia, phases finales), il propose au gamer, toujours sur Facebook, de se faire apprenti producteur en votant pour ses candidats favoris, choix qui l'engageront jusqu'au bout du jeu et qui lui permettront d'évoluer au sein de cet univers.

Le jeu a recours à des pratiques de gratification du gamer inspirées d'autres grand succès du social gaming et réseaux sociaux. Ainsi les badges à débloquer ("Beni Oui-Oui", "AZ Lover", "Dance Machine" ou encore "Sourdingue") ou les niveaux à atteindre ("Chauffeur de Valéry Zeitoun", "Stagiaire AZ", "Boss DA", "Fils Spirituel de VZ"…) font penser à Foursquare ou Farmville et fidélisent le joueur en l'enjoignant à continuer le jeu au gré de l'évolution du casting et de la confirmation ou non que ses choix d'apprenti directeur artistique sont les bons.


L'objectif (affiché) de gain de notoriété peut sembler secondaire pour un label, puisque ce sont avant tout ses artistes qui le portent, mais l'opération impose en tous cas AZ comme un label innovant et désireux de s'affirmer sur le créneau porteur des réseaux sociaux. Avec un jeu qui semble bien pensé et capable de présenter un intérêt tout au long du casting (qui prendra fin le 30 juin à l'Olympia), AZ offre a chacun la possibilité de jouer les directeurs artistiques et de prendre part aux sélections, même si le jury a, ainsi que nous le rappelle Valéry Zeitoun, "le final cut". Nul doute que l'initiative représente également une opération séduction pour les annonceurs, qui s'ils sont absents du dispositif cette année, devraient vite comprendre l'intérêt de s'y greffer.

--
Je veux signer chez AZ sur Facebook, Twitter, Blog, FlickR

Wednesday, April 20, 2011

Clare Maguire, a shield, a sword, a video


Not only has Clare Maguire one of the very best albums of the year so far, the truly enchanting and amazing Light After Dark, she also has a number of incredible pop gems up her sleeve. Too bad the public didn't really "get" her first proper single The Last Dance, which was nevertheless a great introduction (after teaser Ain't Nobody). 

Clare is getting ready to release her new single, the epic The Shield And The Sword, undoubtedly one of the best tracks on the record. It's a haunting and powerful track that perfectly showcases Clare's unique vocals. The video just premiered, and while it focuses a bit too much on costumes and attitudes, it is classy and beautiful, just like the singer herself. 

If you haven't already, jump on Clare's debut, you won't regret it. It's this year's The Family Jewels

Tuesday, April 19, 2011

[INTERVIEW] Brigitte : premières de la classe


Trianon, Paris, intérieur jour.

Un mercredi du mois d'avril où le soleil inonde de ses rayons le hall de la célèbre salle parisienne, et alors que les ingénieurs du son de Camélia Jordana s'affairent pour le concert du soir, Brigitte arrive avec classe et décontraction.

Aurélie, toute de rouge vêtue, est la lionne séductrice du duo, et comme sur scène, elle accroche le regard et les sens en une seconde. Sylvie, elle, s'impose par la sérénité subtile et sexy qu'elle dégage. Maman et madone en blanc et grandes lunettes, elle complète ce duo atypique, décalé et presque anachronique formé il y a déjà trois ans, après que la brune fut venue prêter main forte à la blonde dans l'écriture de son second album solo.

Trois ans au cours desquels Brigitte, sans se presser, a travaillé son style mais surtout ses morceaux, pour accoucher aujourd'hui d'un premier album de pop en français, brillant d'inventivité et de bons mots. Un disque tel qu'on en fait trop peu en chez nous, qui se joue des styles, des époques et des modes. "Et vous, tu m'aimes ?" est sans conteste l'un des albums incontournables de cette année, et ses interprètes, un bonheur à interviewer.

Tour à tour drôles, séductrices, passionnées et émouvantes, les Brigitte, ces deux femmes en or, vont faire tourner bien des têtes dans les mois à venir, et ce ne sera que justice.

Retrouvez le duo sur scène dans les mois à venir, et notamment au Trianon de Paris le 16 juin prochain.


Et comme elles sont sympa, elles nous ont même gratifiés d'une délicieuse session acoustique de leur single Battez-Vous...


Un grand merci à toute l'équipe de 3èmeGauche TV pour son talent, et sans qui cette interview n'aurait pu être aussi joliment captée. Retrouvez de nombreuses autres vidéos de grande qualité sur leur site.

Saturday, April 16, 2011

Nerina Pallot's Put Your Hands Up : the best Put Your Hands Up track since Kylie's Put Your Hands Up



One of my top 5 songs of the year so far is finally available in Youtube format. Sadly, it doesn't mean you can buy it yet and send it straight to #1, where it deserves to stay for about 46 weeks, but at least you can enjoy the "experience".

Nerina Pallot is a rather amazing solo singer, whose success doesn't quite match her talent (which means her albums haven't really reached the heights of the top 40). She's also an awesome songwriter, and thankfully she gave Kylie two of the best tracks from her lastest record Aphrodite, the fantastic title track and the deliciously sexy Better Than Today. At least she got some pretty nice royalty fees I guess.

You know what, in pop, justice is always served at some point. As for Nerina, I sense the release of her new single Put Your Hands Up could make her the not-so-mainstream classy popstar she deserves to be. This song is so incredibly catchy, reassuring and cleverly delicate that it makes it difficult for any other track not to be labeled "whorefest" in comparison. The refreshingly sweet song really puts Nerina at the forefront of the current female pop singers scene.

In case you're wondering how Nerina's Put Your Hands Up ranks among other Put Your Hands Up tracks, here's how it goes :

1) Nerina Pallot's Put Your Hands Up
2) Kylie's Put Your Hands Up
3) Nadine Coyle's Put Your Hands Up
4) Danzel's Put Your Hands Up (In The Air)
5) Fedde Le Grand's Put Your Hands Up For Detroit

It's fair to say there's quite a gap between song #1 and #2, and you know how much I love Kylie.
Oh and the video : it's a nice sequence shot that serves the song the way it should, and it even features people dancing. Thank God, Nerina forgot to wear stupid outfits like in the last album campaign, and just looks faultless.

In a nutshell : amazing song / potentially big popstar waiting for her moment / nice video.

Friday, April 15, 2011

OH MY : a new girlband with a great song


Who doesn't like a new girlband? Even if there are only two girls in said band. And as I always say: "anything is better than 5 Saturdays". Well I don't say that very often, but you get the point. 

Oh My are a twosome from the UK and their stage name comes from Tweet's track Oops (Oh My) (not really "an anthem", as said in the press release, but well). I'm not sure this is a cool fact, but I kinda like the idea. Aley and Jade look like two perfectly cool and fairly indie girls with the right amount of attitude and laid-back confidence that put them on the Sugababes 1.0 side rather than with the slutty ones. And we know there are plenty of those already (I'm looking at you, Parade). 

A good sign, they're signed to 679 records, home to Marina and The Diamonds and Little Boots. Well, we'll consider it a good sign.

Their debut single Run This Town is instantly addictive and showcases a great electro-urban sound that's equally sexy and mature. Plus, you have to love it because the video features a parrot. And quite frankly, who doesn't like a parrot in a pop video?
As you can see, this post is a lot of nonsense, but all this has an aim, which is to tell you that this track is great and should be considered with excitement and a bit of armpit sweat. Cause you can dance and (and make love) to it. For that, thank you Oh My, and hopefully, we'll hear more from you soon. 

Wednesday, April 13, 2011

Sophie Ellis Bextor releases a new album. For real.

That's quite an artwork. Well done everybody.
As the always brilliant Popjustice said today :
It is so much easier being a Sophie Ellis-Bextor fan once you accept that she is never ever going to have another hit single 
This pretty sums everything up. That being said, Sophie Ellis Bextor remains one of the most exciting female artists currently in activity. Her last two single releases (Heartbreak and Bittersweet) are sumptuous slices of catchy and soulful electro pop, and the singer's vocals still have the same appeal they had when she appeared on the music scene almost ten years ago.

After much delay, a second baby, and quite frankly a feeling of "what's the point?", Sophie is ready to drop her fourth studio album. Make A Scene will be released on June 6th, and will be preceded by a new single called Starlight. Well i's not so new, as it leaked a month ago, but to the non-fans it will be the same. 

While the track is slightly less immediate than its two predecessors, it has that distinctive Sophie touch that makes it irresistible. I can't see it become a hit in its homeland given the current state of the crappy-R&B-infested chart, but eh, a guy can hope, right?

As for the album itself, all hope are up, since Sophie has been working with some of the best producers/songwriters around, such as The Freemasons, Cathy Dennis (Kylie's Can't Get You Out of My Head), Richard X, Metronomy, Calvin Harris and Greg Kurstin (Sia, Lily Allen...). With such an impressive pop casting, I doubt the record will disappoint. 

Friday, April 01, 2011

[LIVE REPORT] Charles Pasi - Live au Nouveau Casino

J'ai interviewé Charles il y a quelques semaines. Allez donc lire ça sur OWNImusic.


OH Charles. L'homme qui ferait fondre un enclume. Ou en l'occurrence une salle de concert. Charmeur au possible dans le genre ah-bon-mon-sourire-vous-fait-quelque-choses-bon-ben-je-vais-chanter-alors-comment-ça-c'est-encore-pire, il faut vraiment être dans des dispositions psychologiques que je n'oserais même pas souhaiter à mon pire ennemi pour ne pas succomber.

Avec un talent rare, le jeune parisien a retourné le public en trois minutes avec… un harmonica. Et aussi un groupe précis et généreux qui lui permet de se dépasser et de donner à son jeune répertoire une épaisseur bienvenue mais jamais encombrante.

Charles plaisante avec le public tout entier acquis à sa cause mais ne se mettra (malheureusement ?) pas "à poil" ainsi que le demande une fan, qui, en guise de réponse recevra une interprétation aussi délicieuse qu'impromptue du classique "You Can Leave Your Hat On". Lorsqu'il invite Emma, l'une de ses amies à la voix hallucinante à le rejoindre sur scène, il s'efface et joue les choristes avec humilité, laissant à ce talent éclatant une place de choix cinq minutes durant.

Sans véritable tube mainstream (et tant mieux!), Charles Pasi est sans doute de ces artistes qui prendront leur temps pour totalement atteindre le niveau de succès qu'ils méritent, à coup de tournées et de travail. En attendant, le public présent jeudi au Nouveau Casino sait. Charles Pasi est un diamant brut mais déjà brillant.

Ci-dessous la prestation de Charles à Taratata, un petit aperçu du talent de l'homme en live.